Bilan 2018 – Une année charnière ni bonne ni mauvaise

par helloaylee
1272 views
helloaylee blog

Bonjour à tous et à toutes ! Comme chaque 31 décembre, il est temps de dresser le bilan de l’année. Alors oui nous sommes toujours champion du monde, l’actualité a été secouée par les gilets jaunes, Red Dead Redemption 2 ou encore les iPhone XR et XS, mais voilà qu’a pu m’apporter 2018 sur le plan personnel, professionnel voire intellectuel ? Je vous avoue c’était une année en demi teinte.

Quoi de neuf sur le plan professionnel ?

Et bien pas grand chose j’ai envie de vous dire ! Mais je ne m’en plains pas, pour cause j’ai toujours mon CDI, je m’y plais toujours et mon asociabilité s’est amenuisé. Pas de grande actualité de ce côté là, mais en tout cas ma boite a battu quelques records niveau chiffre d’affaire cette année donc je suis plutôt contente d’avoir apporté ma pierre à l’édifice.

Difficile de faire l’impasse sur les festivals et les soirées

Cette année a été très festive entre les soirées drum and bass, le voyage gagné à Bilbao pour les MTV European Music Awards ou encore les coups de tête de dernière minute (coucou Korsakov !). Bref vous le savez sans doute, j’ai jamais autant la drum and bass que cette année, et si je devais faire un top 3 des mes meilleurs moments ça serait.. Imagination Festival (Prague), Rampage (Anvers) et la Dirty Autumn Edition (Toulouse). Néanmoins le Lollapalooza a été spécial à sa façon car c’était la première fois que je me rendais à un festival avec mes meilleures amies du lycée tout en passant par du Excision, Rl Grime, The killers ou Dua Lipa.

La communauté drum and bass est juste incroyable : j’y ai fait encore de superbes rencontres cette année, de beaux afters (lol) ou eu d’incroyables sensations en live – je pense notamment au set d’Andy C à Rampage qui m’a clairement retourné le cerveau -. Bref que du love de côté là qui confirme bel et bien mon amour pour ces 175BPM <3.

Une année vidéoludique beaucoup moins fournie

Pour être honnête, je me suis moins investie que les années précédentes. J’ai nettement privilégié ma vie en dehors des consoles. C’est un peu triste dit comme ça mais j’ai un peu perdu la flamme de la passion … mais ce n’est pas une fatalité ;). J’ai assisté à peu d’événements versus fighting contrairement à 2017...

Les 5 jeux que j’ai adoré jou en 2018 : Celeste, Spyro, Beat Saber, Gris et Octopath Traveler ! Je n’oublie pas God of War, Red Dead Redemption 2, Spiderman, Hollow Knight ou encore Detroit Become human, mais j’y ai très peu joué pour vous livrer un avis tranché.

Mais à côté de ça la soirée de la Paris Games Week était vraiment sympathique, le Toulouse Game Show également et surtout lIndie Cade qui m’a permis de découvrir de super jeux indé. Là où ce fut positif c’est l’amour naissant et grandissant pour les jeux indépendants et narratifs : de gros fous rires sur What the golf, l’immersif A Fisherman’s Tale, ou encore l’intriguant Forgotton Anne. J’ai aussi eu la chance de participer à un super podcast (le Contrecast !) et de faire ma première vidéo YouTube pour Serial Dealer.

Quelques voyages en Europe et en Amérique du Nord

Genève, Bilbao, Plitvice, Montréal, Toronto ou encore New York, cela m’a fait du bien de découvrir ou redécouvrir certaines villes. Mais mon endroit préféré de l’année est sans conteste les lacs de Plitvice. Ce petit havre de paix croate où j’ai marché 20 bons kilomètres et où la nature a agit comme le meilleur des déstressants. Montréal m’avait également manqué surtout ses bières sour et son bel accent haha. Le voyage culinaire a été important aussi en 2018, entre les spécialités coréennes, libanaises et croates, mon estomac était aux anges !

Un long travail sur le plan personnel

La somme récoltée pour Endofrance en juin dernier est surement ma plus grande fierté de 2018. Assumer ma maladie et sensibiliser mon entourage à ce sujet était quelque chose de très important pour moi. Et c’est marrant car la dernière fois que je suis allée consulter.. on m’a dit que la maladie avait reculé, que mes kystes étaient presque réduits de moitié. Une petite victoire même si on n’en guérit jamais et que la maladie reste imprévisible. Encore merci à tous ceux qui ont contribué à cette belle cagnotte !

2018 a été une année où j’ai eu beaucoup de déceptions vis à vis de mes choix. Des retours en arrière inutiles, des moments où je me suis perdue ou ait été trop laxiste, des conséquences mal venues dû à ma naïveté. Bref je n’ai jamais eu autant d’émotions en dents de scie, ce qui expliquerai pourquoi 2018 me paraît plus amer.

J’ai aussi beaucoup travaillé sur ma confiance en moi à travers quelques shootings. Et poser devant un objectif est un exercice plus difficile qu’il n’y paraît. Un grand merci à @peopleinparis & @neitsabes ;). Étant une très grande timide c’est pas tous les jours facile de sortir de sa zone de confort c’est pourquoi je relâche toute pression à travers la fête. Enfin ce n’est pas la seule solution que j’ai trouvé puisque je me suis remise au badminton pour justement évacuer toute forme de colère, frustration ou de stress.

Et le blog dans tout ça ?

C’est un peu le sujet qui fâche.. il est vrai que j’ai produit peu d’articles cette année et je m’en excuse. Je n’ai pas vraiment d’explication, je marche beaucoup au feeling. Quand je n’ai pas l’inspiration ou l’envie de bloguer, je ne sors rien et pourtant je ne devrais pas me reposer sur mes lauriers. Ceci dit, j’ai toujours envie de garder une ligne éditoriale très personnelle malgré le manque de tests de jeux vidéo qui étaient l’idée initiale de ce projet. Mais promis, je vais y remédier l’année prochaine !

Mes objectifs pour l’année 2019

La liste pourrait se résumer à 2 mots en fait : être heureuse. Si pour moi 2018 a été une année charnière j’ai envie que 2019 soit une année qui me ressemble beaucoup plus. Il existe – pour moi – 2 types de personnes : celles qui se morfondent et se trouve des excuses h24 et celles qui passent à autre chose et qui veulent level up. C’est pourquoi un gros tri s’impose en 2019. A quoi bon s’entourer de gens qui vous tirent vers le bas ? Même si 2018 n’a pas été pas mauvaise, cette impression d’avoir perdu du temps, pire encore, d’avoir stagné, m’a procuré une certaine frustration vis à vis de moi même. J’ai vraiment envie de changer ça.

Si je devais faire une petite wishlist :

  • Visiter des endroits qui m’ont toujours donné envie, San Francisco / West Coast notamment
  • Toujours faire la fête sur de la drum and bass :p (LET IT ROLL !)
  • M’améliorer au badminton
  • Terminer la plupart des jeux commencés lol
  • Faire un voyage en famille et voyager seule plus souvent
  • Être toujours plus indépendante
  • M’occuper du blog
  • Me mettre au stream qui sait ?
  • Et… c’est déjà pas mal. Pour le moment je n’ai pas d’autres idées en tête haha.

En tout cas pour ceux qui me suivent, soutiennent ou me lisent, je vous remercierai jamais assez ! Et sur ces belles paroles, je vous souhaite une belle fin d’année et attention aux excès ;).

Voir d'autres articles du blog

3 comments

Mickael Ubi janvier 3, 2019 - 2:41

Une belle année toi à toi Sara !
Une de mes bonnes résolution est de suivre ton blog de facon régulière.

Je n’ai pas grand chose à dire pour ton souhait de t’améliorer au Badminton, en revanche, un grand oui pour streamer 🙂

A bientot j’espere
Mike

Répondre
Sophie janvier 10, 2019 - 4:25

Ton bilan est très complet à ce que je vois, hihi 😛 Pour ma part, 2018 a été une année riche en émotion ! J’ai fait de belles rencontres, j’ai passé du temps avec mes proches et surtout, j’ai accueilli un nouveau membre dans ma famille. Pour 2019, je souhaite améliorer ma vie perso et pro en me focalisant uniquement sur les aspects les plus importants de ma vie. Adieu la négativité !

Répondre
helloaylee janvier 21, 2019 - 10:01

Et tu as bien raison 🙂
Je te souhaite de belles choses encore pour 2019 !

Répondre

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »