House music : mes 5 dj sets favoris d’avril 2020

par helloaylee

Pour ce mois d’avril j’ai décidé de m’éloigner un peu plus des sentiers de la drum and bass et de revenir à mes premiers mœurs : la house music. Le spectre du genre est très large parmi la tech house, bass house, deep house, uk house, disco house, heavy house etc.

Alors j’ai décidé de vous partager les sets house music qui ont rythmé chaleureusement mes journées confinées. Beaucoup sont issus de sessions spécial « quarantaine » proposés par de nombreux djs du monde entier.

Plus qu’ à apprendre le cutting shapes et on mêle l’utile à l’agréable tout en restant chez soi. Je me suis même surprise à bouger comme cet adorable chien à l’écoute de chaque set.

Dog Feel Music Cute GIF - DogFeelMusic Cute FeelingTheMoment GIFs

Le plus groovy

Boiler Room propose plusieurs live dj sets durant le confinement dont celui de Disclosure. Les fonds récoltés serviront d’ailleurs pour le Global FoodBanking Network. Résolument plus groovy que les autres sets ci-dessous, Disclosure nous offre une agréable balade à travers les différentes composantes de la house, de l’ambiante et du funk.

Le plus saupoudré de Tech House

La radio néerlandaise Slam! s’est également mise à proposer des « festivals » virtuels avec Slam! Quarantine Festival. Cela m’a permis de découvrir l’artiste et producteur anglais James Hype. Son set est rythmé, bien exécuté, et la deuxième partie du set est un peu plus tech house. Bref je valide totalement.

Le plus « One more deeper »

Dillon Francis a toujours été une personnalité avec beaucoup d’humour. Il a même d’ailleurs un alias, DJ Hanzel qui aime d’ailleurs parodier Dillon Francis. Après plusieurs mystérieuses annonces de livestream sur la chaîne Youtube de Dillon Francis, c’est donc DJ Hanzel qui s’est présenté derrière les platines pour nous livrer un set « One more Deeper ». 1h de deep house, tech house, house très sympathique avec quelques ID en prime.

Le plus bass house

Bon je triche un peu avec celui là car il a été diffusé en Mars mais cela ne gâche en rien le plaisir. Habitué à voir Virtual Riot sur des sets riddim et dubstep bien sales, c’est un plaisir de le voir sur d’autres genres. Accompagné de Lektrik et Enemi/Dalco, le trio nous livre plus bass house que les précédents, et aux petits oignons. Cela donne très envie de cutting shapes / shuffle dessus.

Le plus heavy

Découvert récemment grâce à leur EP Mirror Mirror, j’en suis devenue très fan. Seulement un membre du duo est venu y jouer sa prestation mais c’est le premier live que je vois « d’eux ». Le moins que l’on puisse dire c’est que sur ce Virtual Rave-a-thon organisé par Imsomniac, offre un lightshow plutôt fourni. Alors peut être techniquement on a vu mieux, mais Ship Wrek a envoyé du lourd à ce Virtual-rave-thon !

Voir d'autres articles du blog

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »