Démo Going Under : un premier bon feeling !

par helloaylee

Après vous avoir parlé d’Eldest Souls, voici la deuxième démo testée durant ce Steam Game Festival : Going Under. Développé par Aggro Crab et édité par Team17 Digital, ce dungeon crawler satirique avait retenu mon attention par son côté décalé. Cependant j’avais émis quelques resserves quant à sa direction artistique. Alors que vaut vraiment cette démo de Going Under (dont on apprécie tout de même ce petit clin d’œil à notre quarantaine nationale) ?

going under démo

La stagiaire revancharde

Le pitch du jeu est simple : vous incarnez une stagiaire mal payée (voire pas payée du tout) d’une start-up de boissons gazeuse. Vous allez donc explorer les ruines de plusieurs start-up maudites de la ville de Neo-Cascadia. Les employés de ces start-up sont devenus des monstres et pour les combattre vous allez devoir les attaquer et utiliser le décor contre eux. Crayons, tablettes, ordinateurs, pots de fleur etc. tout y passe ! Il faudra d’ailleurs percer à jour les réelles motivations de votre employeur Fizzle.

going under démo

Mais ce n’est pas tout, vous pourrez acquérir des compétences tout au long de votre aventure : être aussi petit qu’un bébé, être plus rapide, avoir une très grande forme physique, avoir des armes plus grandes, faire exploser autour de vous quand vous êtes à votre limite et bien plus encore etc. Certaines salles disposent d’un shop où, avec l’argent gagné via vos ennemis, vous pourrez acheter des armes, des compétences, vous heal en mangeant un sandwich, ou avoir un cœur supplémentaire grâce à une boisson. Car malheureusement il y a très peu d’endroits pour retrouver de la vie si ce n’est de trouver de la nourriture / boisson en chemin.

Etant donné que vous avez les pieds dans la start-up nation, vous disposez également d’applications mobiles qui vous accompagneront dans vos bagarres. Certaines vous permettront de vous stuff en armes, compétences, ou même avoir un allié durant vos combats. Mais dans Going Under pas de présence de sang, le brawler est nerveux mais ne fait pas dans le gore.

L’avancement de la démo Going Under

La démo de Going Under comporte plusieurs niveaux et dans chaque niveau vous avez au moins 5 salles à explorer (sans compter les salles où se cache les compétences). Une petite map est à votre disposition en haut à droite pour vous permettre de vous diriger de salles en salles.

Au premier niveau vous débutez avec le tutoriel, puis les ennemis s’enchaînent et la difficulté monte graduellement. Chaque adversaire a sa petite technique : par exemple, ceux qui disposent de balais vous touchent à distance. Il faudra donc les dodge pour les éviter puis ensuite les attaquer, sinon vous êtes certain d’y laisser un peu de votre vie. D’autres ennemis peuvent être munis d’une voiture , d’une plus grande barre de vie ou vous lanceront des bombes.

going under démo

La fin d’un premier niveau se caractérise par le fait d’actionner un bouton qui vous permettra d’accéder à un tuyau. Sauf que rien ne se passe pas comme comme prévu, car une fois appuyé, un nombre conséquent d’ennemis vous assaillent et les issues sont fermées. Une fois que vous avez fait votre grand nettoyage, vous accédez au second niveau via le tuyau et vous recommencez à explorer d’autres salles. Le démo comporte 5 niveaux donc gérez bien votre barre de vie entre les différents types d’ennemis, et les boissons / nourriture pour vous heal.

going under démo

Et toujours dans la continuité de votre exploration, vous pourrez même tomber sur des entrepreneurs, comme cet Hauntrepreneur, qui vous proposera des compétences, voire une arme à acheter. C’est toujours du bon stuff à prendre. Les dialogues durant le jeu sont tous aussi timbrés les uns que les autres. Et enfin, c’est sans surprise que vous aurez à battre boss, The Caffiend, à la fin de la démo (oui après avoir battu des centaines d’autres créatures avant).

going under boss démo

En résumé

Démo Going Under Steam

Going Under est un jeu indépendant qui m’a énormément amusé et qui mérite d’être un peu plus connu. Le jeu est fluide, nerveux, et loufoque à souhait. Le jeu a ce côté Binding of isaac plutôt appréciable. Si vous cherchez un jeu pour vous défouler, sans être dans l’extrême d’un Hotline Miami, Going Under pourrait totalement vous plaire ! Puis incarner une femme qui met des roustes aux hommes qui peuplent la start-up nation, c’est quand même jouissif.

Cependant la démo a souffert de quelques légers bugs, certains peuvent même être à votre avantage durant les boss. J’espère vraiment que des correctifs pourront être apportés d’ici la version finale, qui devrait arriver courant 2020. Quand au graphisme, le flat design, on aime ou on n’aime pas !

Voir d'autres articles du blog

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »