FDJ Masters League Tekken 7 : la hype était là !

par helloaylee
1131 views

Samedi dernier se tenait au Carreau du Temple (Paris) la phase finale de la FDJ Masters League Tekken 7. Il s’agit d’un des plus gros tournoi européen de cette licence puisque les 8 meilleurs joueurs européen, dont deux issus du tournoi de la dernière chance « LAST CALL », se sont affrontés pour remporter 20 000€ de cash prize et une place pour l’EVO JAPAN. Parmi les participants du tournoi, deux joueurs français : DougfromParis et SuperAkouma.

FDJ Masters League cash prize FDJ Masters League Tournois offline

Du Tekken 7 mais pas que !

La journée est répartie en 2 temps forts : la matinée est dédiée aux dernières qualifications LAST CALL ouvertes à tous, et en début d’après-midi commencent les qualifications du Top 8 de la FDJ Masters League Tekken 7. Sachez également que d’autres tournois offline étaient également présents durant cette journée: Street Fighter V, Injustice 2, Marvel VS. Capcom mais surtout l’inédit Dragon Ball FighterZ. Autant vous dire que c’était le tournoi amateur qui rassemblait le plus joueurs. Pour tous ces tournoi offline, des lots et accessoires gaming étaient à gagner : claviers, casques ou souris entre autre.

Dfighterz FDJ Masters League

Si vous êtes plutôt branché retrogaming, la Arcade Room est faite pour vous puisque vous y retrouverez des jeux comme Metal Slug, Puzzle Bubble ou Pac-man pour des parties endiablés entre amis.

[Best_Wordpress_Gallery id= »16″ gal_title= »FDJ Masters League Arcade Room »]

Les phases de qualification du Top 8 Européen Tekken 7

Mais revenons sur le tournoi majeur de la journée. Commenté par Gen1us, Mr Quaraté, Yuki et Ken Bogard (avec Asenka pour les interviews) et streamé sur la JVTV, la hype est montée progressivement durant ces phases de qualification. Tout d’abord le premier match, avec SuperAkouma qui remporte 3-0 contre l’un des joueurs du Last Call, Asim. S’enchaîne ensuite la défaite d’Harrypotter contre le second joueur du Last Call, Kaneandtrench, la victoire écrasante de Tissuemon, un des grands favoris du tournoi , contre Fergus puis la victoire de Kirakira face à DougfromParis. Un match qui d’ailleurs a le mérite d’avoir remué le public. Ces 4 matchs ont montré à quel point rien n’était joué. Les matchs s’enchaînent jusqu’à cette victoire de Tissuemon contre Kaneandtrench. C’était osé d’avoir exécuté le fameux hara-kiri de Yoshimitsu jusqu’à la dernière frame et bien joué de la part de Tissuemon d’avoir backdash à temps.

KiraKira vs SuperAkouma finale winnerPuis vient la finale looser, KiraKira perd et se qualifie donc en 3ème place, Tissuemon part pour la grande finale du tournoi contre le dernier joueur français du tournoi, SuperAkouma. Avec son mental d’acier, sa parfaite maîtrise de son main Akuma et son incroyable jeu, le joueur s’impose face à son adversaire et remporte cette deuxième saison de cette FDJ Masters League Tekken 7 ! Une victoire totalement méritée surtout avec ses 2 perfects qui ont enflammé le public. Mais la soirée n’était pas terminée puisque SuperAkouma a également eu la chance d’affronter le fameux joueur mystère. Si je vous dis qu’il est celui qui a battu SAINTS à l’EVO 2017 et qu’il est le joueur le plus titré de TEKKEN… Oui je parle bien du joueur coréen JCDR 🙂 !

Sans plus tarder voici le classement :

1. 🏆 Crazy|SuperAkouma (FR) – Akuma
2. 🥇 Tissuemon (IT) – Master Raven
3. 🥈 mYi|KiraKira (CH) – Eliza
4. DG|KaneAndTrench (UK) – Yoshimitsu
5. Asim (UK) – Dragunov, Katarina
5. TDG|Fergus (IT) – Katarina, Asuka
7. Harry Potter (IT) – Devil Jin,Heihachi
7. DougFromParis (FR) – Steve

SuperAkouma winner FDJ Masters League

Un tournoi épic et une organisation aux petits oignons

En tout cas, que ce soit côté public ou joueur, la FDJ et son staff ont vraiment mis oeuvre pour proposer une excellente expérience pour cette deuxième saison des FDJ Masters League Tekken 7. Grands écrans, gradins, softs et inscriptions aux tournois gratuits, tout y était pour passer une journée craquée et y doser de 9h à 22h. On ne peut s’empêcher de comparer au Redbull Kumite et c’est bien parti pour y ressembler.  De mon côté, je repars avec quelques photos souvenirs. J’en profite pour féliciter tous les staffs, régie, femmes et hommes de l’ombre derrière cette FDJ Masters League sans qui l’événement n’aurait pas pu être une aussi belle réussite. À très vite pour d’autres couvertures d’événement versus fighting qui je l’espère, sera sur du Dragon Ball FighterZ ;).

Voir d'autres articles du blog

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »